NTM : ambiance dans la fosse pour le final du concert

Sortez les extincteurs, JoeyStarr et Kool Shen ont mis le feu sur scène hier soir à L’AccorHotels Arena.

« On est encore là »

Ce samedi 10 mars après avoir enchainé deux premiers concerts le jeudi et le vendredi précédent, a eu lieu la dernière représentation du groupe légendaire du rap français, NTM. Mélange de cris d’impatience et de rires, l’excitation de la foule se faisait ressentir. Après plus d’une heure et dix minutes, les spectateurs ont été plongés dans le noir une fraction de seconde. Place aux projecteurs et aux effets spéciaux, la musique s’est enclenchée. JoeyStarr et Kool Shen ont bondi sur scène tels des lions prêts à rugir pour rapper sur « On est encore là ». Trente-cinq ans après leurs débuts, plus de 20 000 personnes ont répondu présent à l’appel. Concert multigénérationnel, le duo a fait trembler les murs de l’ancien Bercy. Accompagnés de leurs enfants mais aussi de rappeurs dont Damso ou encore de danseurs de hip-hop, le maître mot était sensation.

« L’ADN c’est Kool Shen »

Joey Starr et son acolyte Kool Shen à l’origine des textes, étaient déchainés pour ce final. Les deux amis d’enfance qui ont passé leur temps à colorer les murs blancs de Paris dans la pénombre, sont revenus sur leur début avec « Paris sous les bombes ». Lorsque leur premier clip « Seine Saint-Denis Style » est apparu sur l’écran géant, la fosse était en délire. Les bruits de sirènes sur « Police » et les cris de Joey Starr faisaient monter crescendo la folie du public. De « Pass pass le oinj » à « tout ne tient qu’à un fil » en passant par « That’s my people » et « Laisse pas traîner ton fils » dans la fosse c’était l’adrénaline à l’état pure.

« NTM c’est aussi faire passer des messages »

Anti racisme et préjugés, après avoir demandé aux personnes dans la fosse de se diviser en deux selon s’ils étaient de couleur de peau noire ou blanche, Joey et Kool Shen ont rappé haut et fort que la seule distinction de couleurs que la société devait relever était celle des yeux. Ensuite ? Ils ont crié « carambolage ». Les spectateurs qui se rentraient dedans ne laisser place qu’au partage du rire. Si les tubes se sont suivis les uns après les autres c’est bien « Ma Benz » qui a fait décoller un vol direction l’euphorie.

« Les larmes aux yeux »

Les deux rappeurs ont fini par s’éclipser de scène pour revenir au grand bonheur des fans, sur « Back dans les Bacs ». Quelques minutes après, le regard pétillant d’émotion, le tandem qui ne s’était pas produit ensemble depuis 2008 s’est pris dans les bras, touchant tout le monde. Vous l’aurez compris, JoeyStarr et Kool Shen ont mis « la fièvre pendant des heures » et ce, jusqu’au clap de fin.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s