Konbini News : le nouveau média dédié aux millénials

Ce mardi 30 janvier, le site d’info et de pop culture Konbini lançait Konbini News, piloté par Hugo Clément, ancienne tête d’affiche de Quotidien avec Yann Barthès et Martin Weill.

C’est suite à son départ de l’émission, dont les raisons restent floues, les rumeurs parlant de mésentente avec la production Bangumi, qu’il rejoint l’équipe de Konbini.

Le web média était jusqu’ici plus connu pour ses articles traitant de pop-culture aux titres racoleurs que pour ses informations d’actualités plus sérieuses. Mais depuis plusieurs mois, les choses changent. Le premier changement dans sa ligne éditoriale a été d’inviter des personnalités politiques à faire des interviews décalées sous le format vidéo Speech.

Avec l’arrivée de Hugo Clément à la tête de Konbini News, lui-même ancien reporter pour France 2, il est évident que le site cherche à se diversifier et à changer son image en adoptant un ton plus sérieux. Aussi, le désir d’attirer les millénials, génération née à l’ère du numérique, à s’intéresser à l’actu de manière cool, décalée et branchée n’est pas caché.

Konbini News, qu’est-ce que c’est ? qu’est-ce que ça vaut ?

D’un point de vue esthétique, Konbini News reprend les mêmes codes visuels – et c’est normal – du site original : couleurs vives, attrayantes, disposition des articles originales utilisant des gifs pour attirer l’œil ; tout est fait pour capter l’attention du jeune millénial.

Pour son premier jour de lancement, le site disposait déjà d’un premier reportage au Salvador présenté par Hugo Clément, qui ne s’éloigne finalement pas tellement de ce qu’il faisait auparavant chez Quotidien : il y reprend les mêmes codes, avec ses phrases catchys et ses interviews dénuées de nuances.

Quant aux articles, la mise en forme rappelle fortement ce qui se fait déjà dans les autres médias numériques plus traditionnels comme Le Monde.fr ou France Info.

Le lancement est fort, forcément porté par la notoriété d’Hugo Clément mais aussi grâce aux interviews de Dita Von Teese et David Pujadas.

Les articles et reportages restent intéressants et engagés (on connaît le militantisme d’Hugo Clément sur Twitter) sans être trop longs : de quoi garder l’attention du millénial.

Il reste tout de même à voir ce que le site va donner par la suite : est-ce qu’il perdurera ? A quelle fréquence les articles et reportages vont sortir ? Quelle direction va prendre Konbini News ? Prendra-t-il un aspect engagé avec Hugo Clément ? En tout cas, il est clair que, sans lui, Konbini News n’aurait pas eu le même lancement.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s