« Friends » : la nouvelle cible des revendications identitaires

Cette semaine, The Independant s’est fait le porte-parole des revendications postées par les Millenials sur Twitter. Grâce à Netflix, ceux-ci ont découvert ou retrouvé la série « Friends ». Ils se sentiraient « mal à l’aise » en regardant cette série qui a pourtant façonné l’adolescence de la génération précédente. Traitée d’« homophobe, sexiste et grossophobe », la série encaisse les coups.

Une série homophobe ?

Le premier grief fait référence au personnage de Chandler. Le « clown » de la bande des six new-yorkais est vu comme étant obsédé par les incessantes remarques sur son manque de virilité faisant forcément de lui un homosexuel. Néanmoins, Chandler a été élevé par un père transgenre et semble justement représenter un homme passant outre les diktats de virilité que la société impose.

De plus, dès la saison 2, on assiste au mariage de Carole, l’ex-femme de Ross, et son amour et amante, Suzanne avec qui elle élève Ben, enfant issu du précèdent mariage.

friends 2

Des personnages et des situations sexistes ?

Ross, quant à lui, serait sexiste à cause de ses crises de jalousie dès lors que Rachel se concentre sur sa carrière. Réaction excessive, en effet, due à un homme peu sûr de lui, tourmenté par la peur de perdre l’être aimé… Ceci n’excuse pourtant pas cela, en effet. Néanmoins, il faut voir les interactions. Ce genre de comportement n’est pas applaudi et Rachel ne reste pas soumise et lui fait face.

Dès le début, on voit que la série traite de femmes de caractère et indépendantes : Rachel quitte son fiancé le jour du mariage pour prendre sa vie en main et ne pas rester dans le confort de la vie de femme au foyer soumise à un mari médecin pour qui elle n’a que peu de sentiments. Les deux autres femmes composant le groupe (Monica et Phoebe) sont elles aussi des femmes fortes ayant des ambitions et des postes à responsabilité.

Finalement, les conquêtes amoureuses sont aussi bien masculines que féminines. Joey est arrivé sur le banc des accusés, jugé de sexiste par son comportement de coureur de jupons prenant les femmes comme des jouets sexuels. Coureur de jupon ? Oui, c’est un fait, tout le long de la série on voit défiler les nombreuses conquêtes de cet acteur, tombeur de ces dames. Mais il faut se rappeler que le jour où il a été la conquête sans lendemain d’une femme il s’est rendu compte du mal qu’il a causé aux précédentes femmes et les a toutes appelées pour s’excuser. Il s’agit peut-être d’une maigre consolation, mais la balance est rééquilibrée car n’oublions pas que Monica, Phoebe et Rachel ne sont pas en reste de rendez-vous sans lendemain.

friends 3

Manque de diversité culturelle ?

La série est également accusée de ne faire apparaître que des personnages blancs. En effet, sur 236 épisodes seulement deux personnages non-blancs peuvent être comptés… N’oublions pourtant pas que Joey est Italo-américain, d’une famille issue de l’immigration et que Ross et Monica sont « à moitié » juifs.

Finalement, la série n’est pas sans grief et est à remettre dans son contexte. Mais elle représente les interactions telles qu’elles sont en réalité avec des personnages n’étant pas parfaits. La morale et les conclusions tirées tout le long de la série montrent ces objectifs et les messages qu’elle veut réellement faire passer. La série a l’avantage d’avoir rendu certaines situations comme normales sans en faire le sujet principal (tels que les thèmes de la GPA, du mariage homosexuel, de l’adoption et des différentes libertés sexuelles). Ces accusations ne s« »ont donc pas réellement justifiées si on regarde la série avec un peu de recul et une analyse plus poussée. Il est dommage de sans cesse encenser les productions artistiques et de divertissements pour le moindre faux-pas bien qu’il soit légitime de montrer du doigt les injustices du monde et les persécutions. Cependant, il ne faut pas se tromper de cible et apprendre à choisir ses combats judicieusement afin d’être pris au sérieux. Il serait dommage de perdre la guerre identitaire à cause de trop nombreuses batailles menées sur de trop nombreux fronts.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s