Jean d’Ormesson, l’immortel

Il aimait la vie et incarnait l’espoir. Écrivain hors pair, il fut aussi acteur. Homme public, ancien directeur de rédaction, il vécut pleinement et avec passion.
Jean d’O comme on aimait se l’approprier, a fait ses adieux à la vie, laissant orphelins des lecteurs passionnés.

Quand il entra à l’Académie française en 1973, Jean d’Ormesson n’avait que 48 ans. Plus jeune « immortel », c’est lui qui, quelques années plus tard, accueillit Simone Veil sous la coupole.
Mais c’est pour sa plume que le grand public le connaissait. Auteur de génie, il est le père légitime d’une quarantaine de romans. La Gloire de l’Empire (1971), Au plaisir de Dieu (1974) ou encore Histoire d’un Juif errant (1992) sont tant de succès qui ont fait sa légende.

Jean d’O, c’est aussi cet homme médiatique. Il fut directeur de la rédaction du Figaro, journal des « académiciens ». Un homme de droite avéré, « gaulliste » et « européen », il n’en fut pas moins un progressiste et un grand humaniste. L’ancien normalien, fut aussi à l’aise sur les plateaux de télévision au grand bonheur des téléspectateurs. Chaque apparition était un numéro de finesse et de plaisir. Il rendait intelligents ceux qui l’écoutaient.
Enfin il s’essaya au septième art. Il troqua ses habits d’auteur pour ceux de comédien. Il joua pour Godard avant d’incarner en 2012, le Président de la République dans Les Saveurs du palais.

Homme aux milles récompenses et de tous les records, il fait partie des dix-sept auteurs à entrer dans la Pléiade de leurs vivants.

C’est ainsi une part de notre patrimoine qui s’est éteinte la nuit dernière. « Prince des lettres », écrivain « préféré » des français, Jean d’Ormesson laisse derrière lui l’image d’une intelligence que l’on ne peut qu’admirer.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s