Vérino : en toute intimité au Grand Point Virgule

L’agréable sensation d’avoir passé une soirée entre amis et de connaître Vérino depuis des années, voila ce qu’il nous reste de ce one man show au Grand Point Virgule.

Vérino, c’est un peu le vieux pote qu’on n’a pas vu depuis longtemps et à qui on a plein de choses à raconter : de ses anecdotes de famille à ses fous rires en passant pas ses gaffes du quotidien, on rit de la vie, ni plus ni moins.

La taille relativement petite de la salle est parfaitement adaptée à la prestation de l’humoriste. Elle renforce le côté convivial du spectacle dans la mesure où Vérino voit tout le monde et capte la moindre expression faciale (et il adore !). Rien ne lui échappe et il peut aisément se livrer à quelques improvisations sur plusieurs de ses spectateurs.

Le texte bien rodé lui permet de s’échapper sans problème de son sujet de départ en retombant toujours sur ses pattes, ce qui donne un effet très vivant et naturel au show, même après 600 représentations.

Entre ses problèmes de jeune père de famille et sa vie de « teubé » comme il aime se définir, il n’oublie pas de faire une parenthèse (à sa manière) sur les attentats, qui fait un bien fou !
Vérino enchaîne les sujets plus ou moins graves de manière très habile, avec une légèreté déconcertante, une pointe de trash… et ça fait du bien !

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s