Peaky Blinders saison 4 : les gangsters de Birmingham de retour

Un an. Un an que l’on attendait les costumes bien taillés, le whisky, les cigarettes et les pistolets. Mercredi soir sortait enfin le début de cette nouvelle saison de la divine série Peaky Blinders, sur la chaîne anglaise BBC TWO. Encore plus sombre que les précédentes, cette saison promet de ne pas être tendre pour Thomas Shelby, confronté cette fois-ci aux sommets de la mafia italienne.

Peaky Blinders c’est qui, c’est quoi ce nom ? Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est une série tirée de l’histoire vraie d’un gang de malfrat à Birmingham dans les années 1900. Des bandits surnommés Peaky Blinders (littéralement aveugleurs à visières) car ils entaillaient les yeux des témoins de leurs crimes à l’aide de lames de rasoir cachées dans leurs casquettes.

Dans la série, il s’agit de 3 frères – leaders des Peaky Blinders et anciens combattants des tranchées – qui rêvent de prospérer dans le marché des paris de courses hippiques. À deux pieds joints dans l’illégalité, le deuxième frère, Thomas Shelby, mène sa famille à gravir les sommets en se faisant des ennemis toujours de plus en plus puissants.

Interprétée par un casting de rêve : Cillian Murphy (Dunkerque, Inception), Tom Hardy (Mad Max, The Revenant) ou encore Helen McCrory (Harry Potter), cette série encore assez discrète attend seulement que vous la commenciez pour obtenir le succès qu’elle mérite.

Pour reparler de cette saison 4 (promis je ne spoilerai pas), peu de révélations ont été faites par les différents acteurs courant 2017. Ni même par BBC TWO, qui a tardé pour dévoiler la date de lancement : 15 jours avant la diffusion du premier épisode, soit une torture pour les fans. Une date précédée d’un trailer qui annonçait la couleur : les Shelby vont en baver.

Laissée en très grande difficulté à la fin de la saison 3, c’est une famille désunie et en sérieux danger que l’on retrouve dans ce début de nouvelle saison. Les premières images donnent le ton : prison, cordes pendantes dans le vide, attendant leurs condamnés.

Un premier épisode qui nous dirige vers l’intrigue qui dominera cette année : l’arrivée de la Black Hand à Birmingham, soit la redoutable mafia italienne de New York. Liée à Vicente Changretta, tué par Arthur Shelby, elle risque d’être impitoyable face aux Peaky Blinders. Une arrivée incarnée par l’introduction d’un nouveau personnage : celui de Luca Changretta. Apparemment le neveu de Vicente et à peine sorti de prison, il fera tout pour venger son oncle. Avec une classe inconsidérée, on ne sait pas si l’on doit l’aimer ou rester team Shelby.

En tout cas lui et ses hommes, armés jusqu’aux dents, ont l’air terriblement dangereux. Preuve en est : la fin terrifiante de cet avant-goût de 50 minutes (j’ai promis de ne pas spoiler je m’y tiens). Avec seulement 6 épisodes par saison, il va falloir savourer ceux à venir.

Note : 4/5

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s