Bilan : un an de végétarisme

Voilà bientôt un an que je me suis lancée dans la grande aventure qu’est le végétarisme, il est donc temps pour moi d’en faire le bilan.

Avant de commencer, une précision est nécessaire : le végétarisme est un régime alimentaire qui ne nécessite pas de tuer des animaux pour se nourrir, le véganisme est un régime alimentaire qui exclut toute nourriture provenant des animaux (lait, œufs, etc.).

Les difficultés

Même si j’ai toujours été intéressée par les questions environnementales et écologiques, le cap du végétarisme n’est pas si simple à prendre. C’est en découvrant l’application 90 jours que j’ai sauté le pas, en commençant par le défi « 1 semaine sans viande ».

En toute honnêteté, le chemin vers le végétarisme est long : des phases de rechutes et pannes d’inspirations culinaires l’en sème. La difficulté vient essentiellement de changer toute son alimentation, de réapprendre à cuisiner en trouvant de nouvelles associations d’aliments, tout en gardant un régime équilibré.

Durant cette année de « transition », il m’est arrivé de manger de la viande : difficile de refuser un bon burger ou du poisson, mais jamais en cuisinant personnellement. Ces rechutes ne m’ont jamais fait baisser les bras, au contraire — le sentiment de culpabilité dépassé — j’étais plus motivée à aller plus loin vers le végétarisme.

jade-wulfraat-96030.jpg

Les autres

Il est aussi intéressant d’observer les réactions de mon entourage. Il y a eu ceux qui étaient curieux et me posaient énormément de questions, ceux qui étaient inquiets pour ma santé et ceux sans réel avis. Ma famille quant à elle était plus inquiète pour les carences en fer et en protéines que ce régime peut amener et me mettait en garde sans jamais pour autant me forcer à arrêter. Au contraire, ils se sont montrés ouverts et se sont donnés du mal pour toujours satisfaire mon végétarisme. D’ailleurs, certains comme ma mère ont commencé à changer leurs habitudes alimentaires en diminuant leur consommation de viandes.

Je n’ai jamais été confrontée à des réactions négatives, mais plutôt à des personnes qui disaient ne jamais pouvoir s’arrêter de manger de la viande, tout en éprouvant de l’intérêt pour ma démarche, car il y a quelque chose de très politique derrière celle-ci, celle de lutter contre l’exploitation animale.

Même si le régime végétarien a tendance à se démocratiser en France (merci aux industriels qui flairent la bonne affaire), il reste difficile de trouver de quoi se nourrir correctement dans la plupart des restaurants et chaînes de fast-food. Aussi, il est vrai que si l’on s’alimente de substituts à la viande comme les saucisses végétariennes ou les steaks de soja, les prix peuvent vite grimper.

Pour moi, le végétarisme a cependant plus d’avantages que d’inconvénients. D’un point de vue général, il est plus respectueux de l’environnement. D’un point de vue personnel, je me sens peut-être plus en forme, et j’ai une certaine fierté d’avoir su tenir « 1 semaine sans viande », puis d’avoir continué ce régime qui perdure encore aujourd’hui.

peter-feghali-339954.jpg

La suite

J’ai l’intention de continuer ce régime alimentaire le plus longtemps possible, car je ne me vois plus aujourd’hui manger de la viande à nouveau. Je n’en ressens ni le besoin, ni le manque, et certaines vidéos chocs me confortent dans mon choix. En toute honnêteté, je ne vais pas dire que ce régime a changé ma vie du tout au tout, mais il a certainement changé ma vision des choses : je me sens plus proche de la cause animale et je suis fière de participer à ma façon à la cause.

Quant au véganisme, même s’il m’arrive d’y penser, je ne suis pas prête à changer encore une fois mes nouvelles habitudes, quand bien même j’admire profondément celles et ceux qui ont fait le choix de ce régime.

J’encouragerai n’importe qui à ne serait-ce que tenter l’expérience végétarienne, sur le court terme ou pas. Internet regorge aujourd’hui des tas de blogs qui partagent recettes et conseils pour débuter le végétarisme.

Je vous conseille d’ailleurs la chaîne Youtube des Astuces de Margaux qui a proposé 4 vidéos sur son expérience du végétarisme, ainsi qu’un livre de recettes qui m’a beaucoup aidé : Mes petites recettes magiques végétariennes de Béatrice Vigot-Lagandré aux éditions Poche Leducs.


Photos : ©Jay Wenningotn, ©Jade Wulffrat, ©Peter Faghali

Publicités

3 réflexions sur “Bilan : un an de végétarisme

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s