Les Insus comblent leur public au Stade de France

Un public intergénérationnel s’est pressé au Stade de France ces vendredi 15 et samedi 16 septembre pour venir écouter le groupe emblématique du rock français des années 1980, Téléphone ; rebaptisé Les Insus à l’occasion de leur reformation.

21463072_2031229443776902_7795866087577041539_n

La mise en scène ultra moderne est digne des plus grands groupes de notre époque, bien habitués aux stades comme Muse ou Coldplay. Les quatre musiciens s’amusent comme des ados : sur scène, ils ont 20 ans. Ainsi, la joie communicative du leader Jean-Louis Aubert irradie le stade.

La setlist varie entre leurs plus gros succès et des morceaux moins connus, un hommage extrêmement émouvant aux victimes des récents attentats sur La Bombe Humaine, une interlude acoustique et même une dédicace à Johnny Hallyday par le guitariste Louis Bertignac. En guise de pont dans la fameuse Ca (c’est vraiment toi), Les Insus se laissent même aller à reprendre Whole Lotta Love de Led Zeppelin.

Le groupe clôture son concert sur Tu vas me manquer, laissant ressentir à son public une difficulté palpable à quitter la scène.

Les Insus ont bel et bien tenu le pari de mettre le feu au Stade de France, pour le plus grand bonheur de son public.


Photos : Facebook de Les Insus
Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s