« Wonder Woman » : héroïne et féministe

Avant Wonder Woman, il y avait la Princesse Diana de Themyscira, fille d’Hippolyte. C’est cette Amazone, sculptée dans l’argile et promise par les dieux grecs à la défense des hommes qui deviendra l’héroïne inébranlable que nous connaissons.

Wonder Woman est entré dans l’histoire du cinéma. En effet, le blockbuster détient d’ors et déjà le record du plus gros bénéfice pour un film réalisé par une femme.

Mais au-delà de l’aspect financier, Patty Jenkins nous offre un film féministe et brillant. Par bien des aspects, l’héroïne, interprétée par la talentueuse Gal Gadot, offre à la femme une image de force, de courage et de liberté absolue.

248057.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Venue d’un lieu coupé du monde et du temps, Diana découvre l’humanité à travers ses règles et ses démons. Elle brise les corsets coincés d’une Angleterre embrumée par ses bonnes manières, tape du poing sur la table des dirigeants à la masculinité directive, transforme le héros de guerre en une héroïne indomptable.

Diana, par son charme, mais surtout son talent, fait plier le Capitaine Steve Trevor (interprété par Chris Pine) habitué au commandement et aux faits d’armes héroïques. Elle le surpasse, le guide et le dirige dans une guerre qu’elle ne comprend pas et ne peut comprendre.

WONDER WOMAN

Venant d’un monde crée par Zeus lui-même, où le mal n’est que fruit d’Arès, fils du Dieu suprême de la mythologie grecque et Dieu de la guerre, Diana croit en la bonté des hommes. Et c’est cette croyance qui lui donnera l’occasion de découvrir l’humanité et ses déboires sous un angle bien plus sombre, apportant ainsi au spectateur une réflexion face à ce spectacle de désillusions.

L’icône des comics, souvent utilisée par un aspect réducteur de la femme est transformée par Patty Jenkins et revient ainsi aux prémices du personnage. Wonder Woman est un film à ne pas manquer, tant pour son aspect divertissant que pour ce qu’il représente dans l’histoire du cinéma.

Note : 4,5/5.

 

Publicités

Une réflexion sur “« Wonder Woman » : héroïne et féministe

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s