Virginie Efira : entre Marilyn Monroe et Gérard Depardieu

« Virginie est à la fois Marilyn Monroe et Gérard Depardieu. » C’est par ces mots qu’Edouard Baer la décrit sur un plateau de télévision. Elle, l’actrice née à côté de Bruxelles. Elle, l’ancienne animatrice du petit écran, naturalisée française il y a quelques mois. Elle, l’amoureuse folle de Paris et des galeries du Marais.

Est-elle l’actrice belge la plus française ou la belge la plus parisienne ? Peut-être ni l’une ni l’autre, peut-être les deux à la fois. Virginie Efira brille sur nos écrans de cinéma depuis plus de sept ans : portrait d’une actrice libre et renversante.

325680.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Il y a tant d’adjectifs qui lui collent à la peau. Tout d’abord : rayonnante, car belle serait bien insuffisant à la décrire. Virginie Efira n’est pas qu’une actrice qui sourit aux photographes et répond poliment aux journalistes. Elle est profonde, intense, drôle, intelligente, séduisante. Décomplexée et féministe, car « c’est une idée importante », selon elle. Celle qui choisit des rôles si rares dans des comédies qui le paraissent beaucoup moins éblouie de liberté : être féministe, c’est « être libre de l’amour, de l’existence ». Elle défend le plaisir sexuel des femmes sans complexe, insiste sur l’importance de la féminité débridée. Virginie Efira s’amuse à bousculer ; bousculer les codes, les barrières et parfois les mentalités : « Il y a beaucoup de gens qui sont conformes à tous les trucs, mais à l’intérieur c’est parfois plus moche que ça en a l’air ! » Elle questionne, passionne, surprend : « On cherche encore à cadrer les femmes, les enfermer dans un rôle ou une fonction. Et sous prétexte que nous croyons à l’engagement, on nous condamne à la résignation. »

Pierre Niney parle d’elle comme de sa « plus belle rencontre d’une actrice sur un plateau de cinéma ».  Nommée aux Césars pour son rôle dans Victoria, elle affronte Isabelle Huppert avec qui elle joue dans Elle, mais aussi Marina Foïs et Marion Cotillard. Elle y joue le rôle d’une avocate proche du burn-out, une mère célibataire droguée au Lexomil qui craque pour un homme beaucoup plus jeune qu’elle. Une femme libre et forte, à nouveau. Virginie Efira incarne à merveille ces femmes dignes, à la stature respectée, car c’est ce qu’elle est réellement : une héroïne moderne, élégante et affranchie.

20394122.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

À l’écran comme à la vie, elle est cette femme indépendante : « Je ne vis pas avec le père de ma fille, même si nous sommes tout à fait un couple. » Sans tabous, sans honte d’une vision de l’amour hors des sentiers battus , elle aime l’idée « d’être profon­dé­ment ensemble, mais moins celle d’un amour sécu­ri­taire. Il faut accep­ter qu’il y ait du mouve­ment à l’inté­rieur d’un couple ». Au cinéma, c’est elle qui donne la réplique aux hommes, et c’est si rare. Car ses comédies ne sont jamais vides de sens, elle a prouvé qu’elle savait donner dans le cinéma d’auteur. L’ancienne étudiante en psychologie effectue une recherche profonde et cérébrale sur chacun de ses rôles : « si on ne peut pas dire à un moment donné que quelque chose est moins bien, alors les choses bien n’ont pas de valeurs non plus ».

Virginie Efira oscile entre charme et talent. Son accent belge qui s’en va et revient en permanence, son rire fort et poétique à la Natalie Portman et ses yeux pétillants bouleversent nos écrans et remet de la grâce dans le métier d’actrice. Douce et dynamique, drôle et profonde, intelligente et séduisante, elle est cette femme pleine de merveilleuses contradictions : entre Marilyn Monroe et Gérard Depardieu.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s