Le film de Guillaume Canet est-il « Rock n Roll » ?

Nous avons eu la chance d’assister à l’avant-première du dernier film de Guillaume Canet : Rock’n Roll. Un film qu’il ne faut absolument pas prendre au premier degré.

À travers ce film, Guillaume Canet nous présente son quotidien sous tous ses angles : de sa vie de famille avec Marion Cotillard à sa vie professionnelle sur les plateaux de cinéma, en passant par sa passion pour l’équitation et ses « soirées mecs » avec son grand ami Gilles Lellouche. Seulement voilà, Guillaume accumule les rôles vieillissants qui, selon lui, lui donne une image d’un acteur un peu dépassé. C’est d’ailleurs lors d’une interview avec une journaliste qu’il comprend qu’il n’est plus dans le coup et décide de réagir. À partir de ce moment, il va tout faire pour pimenter son image trop lisse à son gout. Dérapages sur dérapages, à la maison comme au boulot et en soirée, Guillaume va s’enfoncer dans une caricature très drôle mais parfois un peu trop exagérée de lui-même afin de devenir plus Rock’n Roll.

Le point fort humoristique du film ? Marion Cotillard. Oubliez ses rôles dramatiques des films à nominations français et ses rôles sérieux des blockbusters américains. Dans Rock N Roll, c’est une Marion hilarante et déjantée que Guillaume Canet s’est amusé à mettre en scène.

Un casting conséquent

Autre point fort de ce film : le florilège de guests, qui, jouant leur propre personnage, renforcent le coté réel de la caricature. Avec Johnny et Laetitia Hallyday, Yvan Attal, Camille Rowe ou encore Kev Adams, le réalisateur rassemble une large palette de célébrités françaises, sans oublier ses amis Gilles Lellouche, Maxim Nucci (Yodelice), Yarol Poupaud, Philippe Lefebvre, mais aussi son propre producteur Alain Attal.

Une Bande Originale remarquable

Après avoir composé la bande originale des Petits Mouchoirs, c’est Yodelice qui signe la musique du long métrageC’est un point important à souligner pour un film qui s’appelle Rock N Roll ; les musiques sont belles et à la hauteur de nos espérances. Des classiques du rock à la chanson française, on s’amuse à chanter dans notre tête en regardant le film. Ces musiques populaires et « accessibles » accentuent le coté « normal » de la vie que Guillaume Canet veut nous transmettre.

Avant la caricature, le réalisateur veut faire comprendre au public c’est que sa vie n’est pas faite que de paillettes, de smockings et de tapis rouges.

Rock’n Roll de Guillaume Canet, un film à voir (avec un paquet de second degré). En salle le 15 février.

Note : 3,5/5

Publicités

3 réflexions sur “Le film de Guillaume Canet est-il « Rock n Roll » ?

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s