Critique : La fille du train

L’histoire de cette jeune Londonienne trentenaire.

Rachel, une femme qui aux premières pages paraît sans aucune saveur, où chaque corde de sa vie se sont comme brisées une à une : un mariage parti en fumé, des rêves éteints, une vie professionnelle inexistante, le tout enrobé de mensonges à ne plus savoir.

Au cours des premières pages, l’intrigue se pose avec le tissage de la vie de Rachel, une vie insipide, sans aucune envie, aucune autre volonté que de s’asseoir dans son train de banlieue et de regarder le paysage se dessiner sous ses yeux anesthésiés du monde qui l’entoure.
Pour elle sa vie n’est qu’une répétition incessante des jours passés, un réveil aux saveurs des alcools de la veille, une mémoire telle un brouillon et une envie de fuir à tout prix.

Rachel voit son monde basculer le jour où, étant assise dans le train, elle aperçoit une jeune femme qu’elle surnomme Jess, dans son ancienne maison au bras d’un autre homme que son mari !
Pour Rachel, ce jeune couple est idéal, parfait, elle se voit en eux, elle revoit le couple qu’elle formait avec son ex-mari.
Le basculement se concrétise le jour où elle découvre la photo de la jeune Jess dans les journaux pour disparition mystérieuse.
Que s’est-il passé ? Rachel met un point d’honneur à le découvrir, le personnage principal va remuer ciel et terre pour découvrir la vérité sur cette disparition inquiétante.

Entre roman policier et thrilleur, la fille du train vous transporte dans un univers de paranoïa ou l’auteur Paula Hawkins nous met aux premières loges de l’intrigue tel un enquêteur hors pairs.
Un suspens formidable qui nous tient éveillé jusqu’à la dernière page.
Suspens, enquête, alcool, mensonges, sexe font les ingrédients du succès mondial de l’année 2015, en ce moment au cinéma.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s